Parc Naturel Régional des Alpilles

Le 1er février 2007, les Alpilles sont devenues le 5ème Parc Naturel Régional de la région Provence Alpes Côte d’Azur, aux côtés de la Camargue, du Luberon, du Verdon et du Queyras...

Le Parc Naturel Régional des Alpilles s’étend sur un territoire sculpté par la nature et façonné par les hommes. Ses paysages doivent autant aux forces profondes de la terre qu’au travail de ceux qui, au fil des siècles, ont défriché les bois, asséché les marais, fait surgir les villages, planté la vigne et l’olivier, creusé la montagne et labouré la terre…

D’abord pour survivre, puis pour exister. Et pouvoir transmettre aux générations suivantes un patrimoine et des traditions qui n’auront pas seulement marqué les paysages, mais plus encore les âmes de ce pays. Au point d’en faire émerger l’essence même d’une communauté enracinée sur sa terre : une véritable identité.

Aujourd’hui, c’est cette identité que le Parc Naturel Régional des Alpilles s’est donné pour mission de préserver. Non pas en la figeant dans une réalité qui finirait, tôt ou tard, par n’être plus en phase avec son temps. Plutôt en l’accompagnant dans son évolution, avec le souci de maintenir les équilibres, les rythmes et les espaces qui lui ont permis de traverser le temps, sans jamais rompre l’harmonie qui unit les Alpilles, ses collines, ses rochers, ses forêts, ses garrigues, ses marais, ses plaines et ses canaux avec ceux qui y vivent.

Mais s’ils veulent y demeurer en paix avec eux-mêmes et leur environnement, les 68 000 habitants des 16 communes qui se partagent ce territoire de plus de 50 000 hectares doivent pouvoir continuer d’en vivre. Qu’ils soient Aureillois, Baussencs, Eygaliérois, Eyguiérens, Fontvieillois, Lamanonais, Masblancais, Maussanais, Mouriésens, Orgonais, Paradounais, Sénassais, Saint-martinois, Grésouillais, Saint-rémois ou Tarasconais. Et même s’ils revendiquent fièrement cette identité villageoise qui les lie au même massif, ils doivent aussi demeurer ouverts aux influences des multiples courants qui ont, jusqu’à ce jour, permis aux Alpilles de se créer une diversité biologique, culturelle, économique et sociale aussi fragile que singulière.

En 2010, le Parc Naturel Régional des Alpilles a vu ses efforts en faveur du développement d’un tourisme durable reconnus sur le plan européen : sa stratégie touristique a été certifiée au titre de la Charte Européenne de tourisme durable dans les espaces naturels protégés.

Cette charte européenne permet d’appliquer concrètement le concept de développement durable. Ce concept s’appuie sur un trépied : préservation des ressources pour les générations futures, développement économique viable, développement social équitable.

En 2012, l’ensemble des communes membres du Parc ont collaboré au guide Dans les Alpilles et la Montagnette réalisé par Raphaël Perdiguier et Emmanuel Perdiguier, dans la collection Le P’tit Crapahut, disponible sur le site de glenatlivres.com.

Plus d’info : www.parc-alpilles.fr

Les Alpilles Carte stylisée territoire du Parc Paysage rural des Alpilles Lumière d'été depuis les Alpilles Matin d'été dans les Alpilles
:::::::::::::::::::::::::::::::: CONTACTS

MAISON du TOURISME

Avenue des Alpilles
13520 Maussane-les-Alpilles

Tél : +33 (0)4 90 54 33 60
Fax : +33 (0)4 90 54 41 22
tourisme maussane.com

Horaire d’accueil :
Tous les jours de 9h à 18h

La Maison du Tourisme de Maussane-les-Alpilles est partenaire de Provence Pays d’Arles


::::::::::::::::::::::::::::: RECHERCHER

Maussane Les Alpilles - Maison du Tourisme - Bouche du Rhône - Provence - France | SPIP | Graphisme & webdesign : UTO-design |